Fête des Tres Tombs

Vilanova i la Geltrú

17/01/2019

En l’honneur de San Antonio Abad, un de ses saints patrons, Vilanova i la Geltrú fête chaque année, le 17 janvier, la Fête des Tres Tombs (Fête des Trois Tours), une journée d’exhibition ethnographique de l’univers muletier qui, de par la qualité, la quantité et la diversité des participants, est devenue l’un des rencontres du genre les plus importantes de Catalogne.

D’après les experts locaux, la dévotion des habitants de Vilanova en faveur de Saint Antoine en tant que protecteur des animaux de travail remonte au moins au XIIe siècle, à l’époque de l’ancienne chapelle construite où se trouve actuellement l’Église archiprêtrale de San Antonio, au centre de la ville. Le culte rendu au saint serait donc antérieur à la constitution de la nouvelle ville.

Saint Antoine fut proclamé patron de Vilanova en 1363. Pendant longtemps, le jour de sa fête, le 17 janvier, était la date choisie pour célébrer la fête patronale. C’est donc aux alentours de cette date que les habitants de Vilanova fêtaient d’une part les cérémonies d’une fête patronale d’hiver, et d’autre part le rite de protection des animaux de Saint Antoine.

À Vilanova, la fête et la dévotion étaient tellement importantes, qu’au XIVe siècle fut érigé l’une des basiliques vouées à ce saint les plus importantes de Catalogne : l’Église archiprêtrale de San Antonio, une église de style gothique qui fut complètement transformée au XVIIIe siècle (les travaux durèrent plus de 100 ans). Pendant la Guerre civile (1936-39), il y eut une tentative de démolition du temple et les icônes furent brûlées, c’est pourquoi l’état actuel et les icônes du saint sont le fruit de travaux et d’incorporations plus récents.