Parc naturel du Garraf

Le calcaire a sculpté un paysage exotique riche en formes karstiques –gouffres, dolines et lapiaz– et en végétation autochtone, dont l’espèce la plus connue est le palmier nain. Les cabanes des vignes et les murs en pierre sèche sont camouflées parmi la pierre blanche, autour d’anciennes fermes et de petits villages qui se trouvent à l’intérieur solitaire du parc.