Canyelles

Alliance parfaite entre nature et histoire

Canyelles est un petit village pittoresque séduisant situé dans une petite vallée flanquée de quelques élévations. Son vieux quartier, tranquille et très bien conservé, est structuré par le château et l’église adjacente, quelques maisons de maîtres et des rues étroites qui montent jusqu’à la Place du Château. La commune est entourée d’espaces naturels protégés comme le Parc d’Olèrdola et le Parc du Garraf, dans un cadre forestier qui sépare les plages des vignobles, sur la plaine du Penedès.

Ressources naturelles

Canyelles et leur environnement

Culture et patrimoine

Découvrez tout ce que vous pouvez faire à Canyelles

Fêtes et festivals

Venez vous amuser à Canyelles

Canyelles

Alliance parfaite entre nature et histoire

Canyelles est un village pittoresque séduisant de 3 500 habitants situé dans une petite vallée flanquée de quelques élévations (Puig de l’Àliga, Puig de les Forques et le Montgròs). Stratégiquement localisé entre la mer et la montagne, la commune est entourée d’espaces naturels protégés comme le Parc d’Olèrdola et le Parc du Garraf. Il se pourrait que l’origine du village remonte à une forteresse de défense avancée du bastion d’Olèrdola, car à l’époque de la Marca Hispánica, le torrent de Canyelles était la voie qui reliait la mer aux villages intérieurs. Aujourd’hui, ce torrent est flanqué de la voie rapide C-15.

Le vieux quartier du village, de petite taille, est bien conservé et couronné d’un château entouré de vestiges médiévaux du XVe siècle et de ruelles escarpées qui y mènent.

Baladez-vous tranquillement dans le vieux quartier en commençant par le carrefour de la C-15 et la rue Nou. Vos narines seront souvent caressées par l’odeur de pain chaud. Canyelles est en effet connue dans toute la région pour sa longue tradition en matière de fabrication de pain artisanal et de cocas. Prenez la Grand-Rue, où vous apprécierez notamment les façades de bâtiments comme Can Sàbat, au nº 12, qui conserve un arc en plein cintre en pierre et une baie vitrée gothique au premier étage, ornée d’un croisillon et d’un chapiteau décoré à l’aide d’éléments qui évoquent les vendanges. La Grand-Rue mène à la Place du Château. Le bâtiment –actuellement propriété privée– conserve une tour circulaire et une partie des remparts, avec cinq créneaux. Près de là, vous trouverez aussi l’Église Santa Magdalena qui, documentée dès le XVIIe siècle, avec le château, composent le profil emblématique du village. Cet ensemble fut restauré par Ramon Bouffard, baron de Canyelles, en 1858.

Canyelles est également le point de départ de l’ascension (à pied, à vélo ou à cheval) aux pics de l’Aigle (358 m) et du Montgròs (278 m), deux belvédères privilégiés de la région. La commune compte aussi toute une série de chemins intérieurs qui permettent de faire plusieurs routes nature et culture à la découverte du paysage verdoyant de Canyelles.

Parmi les activités à faire dans la commune figure la pratique de l’escalade, sur les murs des rochers de l’Escofet, au lieu-dit La Facu, dans le Parc d’Olérdola.

Viladellops, à trois kilomètres de Canyelles, un village qui conserve tout son charme rural, vaut aussi le détour. Cette grosse ferme typique est entourée de nature, de vignobles, de la chapelle de Sant Joan de Viladellops –une construction de style roman du XIIe siècle, en excellent état– et d’une tour de défense médiévale.

Poursuivez votre visite jusqu’à l’ensemble monumental d’Olèrdola, un des principaux sites archéologiques de Catalogne. Pendant le Haut Moyen-âge, Olèrdola joua un rôle important dans la défense et le repeuplement de la Catalogne méridionale. L’ensemble fait partie du Musée d’Archéologie de Catalogne. Ses installations comprennent un centre d’interprétation qui héberge une exposition et un service de visites guidées. Les vestiges les plus saillants de l’ensemble sont les remparts, la tour romaine, les logements ibères, une grande citerne romaine, une tour, des peintures rupestres, l’église romane et préromane de Sant Miquel et, extramuros, la plaine des Albats, où l’on peut apprécier des petites tombes anthropomorphiques creusées dans la roche.